Le Blog d'Information Stratégique de la CCIH

mars 2012

Quel est le QI… S de votre entreprise?

« QIS » pour Quotient d’Intelligence stratégique*. Ci-dessous, 2 petits tests simples et rapides pour le calculer !

Quiz de sensibilisation à l’IS de l’Agence de Stimulation Économique

Ce test comprend 31 questions, classées en 3 rubriques : Votre entreprise, L’IS, L’IS dans votre entreprise.
Comme son nom l’indique, il s’agit d’un quiz de sensibilisation. Vous en apprendrez donc plus sur l’IS elle-même que sur vos pratiques en la matière. A faire en guise d’introduction, pour mieux comprendre ce que recouvre la notion d’Intelligence stratégique.

Autodiagnostic Intelligence Économique du Service de Coordination à l’IE et du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables (France)

Ce second test comprend lui 38 questions, classées également en 3 rubriques : Veille, Influence et compétitivité, Capitalisation et préservation du patrimoine immatériel.
Il s’agit ici d’évaluer vos pratiques en matière de veille, d’influence/lobbying et de protection de l’information, les 3 piliers de l’Intelligence stratégique ou économique. Vous ne vous sentirez peut-être pas concerné par toutes les questions, mais l’outil suscite vraiment la réflexion.

*Pour en savoir plus sur l’Intelligence stratégique, consultez l’article « L’IS : nouvelle tendance dans le domaine de la gestion de l’information » paru dans le CCI Mag de février ou contactez-nous ! nathalie.pochet@ccih.be ou 065/35 46 12

novembre 2011

WebSCAn : mieux connaître vos concurrents pour être plus fort qu’eux

Vous n’avez pas une vision très claire de votre environnement concurrentiel ? Faites appel aux détectives du web de la CCI Hainaut ! Ils scannent les informations sur vos concurrents et dressent un état des lieux de leur stratégie pour que vous puissiez vous démarquer d’eux.

Lire la suite

mai 2011

TMview, une base de données de marques européennes

TMview pour Trade Mark view, un outil gratuit qui offrira à terme une vue d’ensemble des marques déposées auprès des offices ou organismes officiels des 27 pays de l’Union européenne, mais aussi auprès de l’OHMI (Office de l’harmonisation dans le marché intérieur) et de l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle). Les deux derniers ont déjà rejoint le projet, de même que 12 offices nationaux, dont celui du Benelux, de l’Italie, de l’Espagne et, tout récemment, celui de la France.